Marie-Claude Lépine

Conférencière

Dès son adolescence, on reconnaît Marie-Claude Lépine comme une femme d’action, que rien n’arrête, inspirante, et remplie de ressources.

À 16 ans, elle fait installer un ascenseur dans sa polyvalente pour qu’elle, et ceux qui passeront après elle puissent fréquenter l’école de LEUR CHOIX. Les organismes communautaires en défenses de droit ont dû attendre qu’elle atteigne sa majorité pour la recruter dans leur clan. Depuis Marie-Claude ne cesse de s’impliquer pour la défense du droit au « choix » et de l’autonomie des personnes en situation de handicap.

De 1999 à 2005, elle utilise sa fougue, son énergie et son charisme pour contribuer à la construction de logements sociaux adaptés avec services, afin que de jeunes personnes en fauteuil roulant comme elle évitent l’institutionnalisation.

C’est avec son sac au dos, son fauteuil manuel, et des acolytes que cette voyageuse traverse les frontières de sa province ; Vancouver, Guadeloupe, France, Allemagne, Belgique, Nicaragua. Où sera sa prochaine destination ? L’Afrique semble l’appeler !

Amoureuse des mots, elle participe à deux collectifs et se fait connaître comme slameuse et coach de David Goudreault (champion du monde de slam) lors de la Coupe du monde de slam en 2011.

Après avoir partagé son témoignage dans les écoles durant 20 ans, Marie-Claude décide de suivre une formation pour devenir conférencière professionnelle. Depuis, elle participe à différentes émissions de télévision où elle partage ses expériences, sa sagesse et ses réflexions. Son désir ? Partager à des adultes la profondeur de sa vision et du regard qu’elle porte sur le monde et sur elle-même pour que d’autres puissent aussi créer leur vie au lieu de la subir.

Artiste dans l’âme, sans tabou, sans pudeur, avec générosité, et authenticité, Marie-Claude vous fera vivre une expérience hors du commun en vous prêtant les lunettes qu’elle porte et à travers lesquelles elle voit la vie. Offrez-vous un cadeau et assistez à sa conférence des plus originales.

 

Travail d’équipe
Seuls, nous sommes vite restreints, nous ne possédons pas toutes les forces pour réaliser nos objectifs. Nous sommes tous un membre d’une communauté, d’un corps, avec chacun ses forces et son rôle à jouer. C’est en partageant ce que nous sommes, en offrant nos ressources que nous réaliserons qu’ensemble, il n’y a aucune limite. C’est avec cette vision que j’ai pris mon sac à dos que j’ai traverser les frontières.

Se mettre en action
C’est souvent nos peurs qui nous empêchent d’avancer, de réaliser nos rêves. Ce sont eux qui nous embrouillent la vue, qui nous fait voir l’impossible. Pour se libérer de la peur, le meilleur outil est de se mettre en action, de se mettre mouvement, un pas à la fois. Cette délivrance est salvatrice pour soi et aussi pour les autres. Nos actions, nos gestes, notre mouvement ont toujours un impact dans la vie des autres. C’est par un premier pas que je me suis libérée d’une relation abusive et qu’aujourd’hui 24 personnes ont évité l’institutionnalisation.