Johanne Côté Galarneau

Inspirante, mobilisatrice et créative

Inspirante, mobilisatrice et créative, trois mots qui résument la carrière de cette candidate d’exception.

Gestionnaire de 30 ans d’expérience au sein de la Fonction publique québécoise, elle est reconnue comme une leader visionnaire ayant à cœur de créer les partenariats et les conditions nécessaires à l’atteinte de ses objectifs.

La prise en compte de l’intégration des immigrants par l’ensemble de la société a été le défi de sa carrière; après avoir enseigné le français, elle a occupé différents postes de direction qui lui ont permis de réaliser son mandat : implanter un nouveau centre de services intégrés pour les nouveaux arrivants , créer un Service-conseil en relations interculturelles et mobiliser les employeurs du Québec, coordonner l’ensemble des activités publiques ministérielles en matière de promotion et de gestion de la diversité ethno culturelle, redéfinir et dynamiser le modèle de services offerts aux nouveaux arrivants de l’accueil à l’aéroport jusqu’à leur intégration en emploi, interpeler l’ensemble des acteurs socio-économiques de Montréal pour la création d’une trentaine de projets innovants visant à éliminer les freins systémiques à l’intégration et, à titre de directrice régionale, structurer la concertation d’un très large réseau de partenaires pour en maximiser l’efficience.

Elle a la qualité de reconnaître et de faire reconnaître le meilleur dans chacune de ses équipes. Elle a toujours respecté l’intelligence de son personnel en lui donnant la vision la plus claire possible de comment chacun pouvait contribuer aux travaux du groupe.

Ce qui caractérise cette ex-fonctionnaire? C’est une intrapreneure! Et c’est ce trait de caractère qui dirige ses réflexions au moment de changer le cap de ses activités.

Elle aime créer, innover, inventer : elle l’a fait à 5 reprises dans une structure gouvernementale assez rigide. A 30 ans, alors qu’on ne parlait pas encore de créativité dans les organisations, elle fait un Certificat en créativité. On dit d’elle qu’elle réfléchit en dehors des cadres…elle répond qu’elle travaille sérieusement sans se prendre au sérieux! Sa première activité à sa retraite? Etre bénévole dans les classes de maîtres à C2Mtl.

Elle aime partager son savoir : elle a donné de nombreuses conférences au Québec et à l’international sur La gestion de la diversité. Elle a des qualités d’animatrice hors du commun et sait à la fois surprendre, amuser et faire réfléchir les participants à ses rencontres.

Elle est préoccupée par la question de la relève et par le difficile mariage entre les désirs des jeunes qui arrivent et les attentes de ceux qui quittent les organisations. Lors du Startup Festival où elle était bénévole, elle fait le constat qu’on ne peut dissocier la problématique de la relève et celle de l’entreprenariat chez les jeunes.

Il y a à peine 5 ans, on parlait de différences culturelles en emploi et on étudiait les possibles points de rencontre. Aujourd’hui, la génération mosaïque super branchée basée partout sur la planète désireuse de prendre les commandes est, elle aussi porteuse de culture et vient bousculer notre façon de réfléchir et d’intervenir : beau programme!